Grappling Fight (MMA Français)

Pancrace, Karaté Mix, Lutte contact (Le Mixed Martial Arts à la française)

Cours Jiu-Jitsu
Planning Cours Mixed Martial Arts

Au Werdum Training Center Bordeaux vous aurez l'opportunité de pratiquer le Grappling Fight jusqu'à 7 fois dans la semaine.

Tous les cours collectifs rouges sont accessibles avec un abonnement de Grappling Fight.

 

Horaires :

Lundi 12h30-13h30

Mardi 19h00-20h30

Mercredi 12h30-13h30

Jeudi 20h30-22h00

Vendredi 12h30-13h30

Vendredi 20h30-22h00

Samedi 13h30-15h00

 

Ces cours seront composés soit d'un mélange de boxe, lutte et combat au sol. Soit d'une catégorie par cours suivant les thèmes de travail.

 

Vous pourrez pratiquer aussi librement durant les créneaux Open-Mat (créneaux libres). Il vous suffira de trouver un partenaire d'entrainement.

 

Pour accélérer votre progression ou parfaire votre jeu, des cours privés sont aussi disponibles sur réservation à l'accueil.

Abonnement Annuel Adulte
420,00 € à partir de 350,00 € 2
Abonnement Mensuel Adulte
45,00 € à partir de 35,00 € 2

Arts Martiaux Mixés
Mixed Martial Arts

Le MMA étant encore sujet à polémique en France, nous vous proposons désormais des cours de Grappling Fight (équivalent du Pancrace, Karaté Mixte ou Lutte contact). Les frappes au sol n'y sont pas autorisées. Mais nous vous montrerons bien entendu comment vous défendre dans le cas d'une confrontation (sportive ou agression) où les frappes au sol seraient de mises.

 

 

Le Mixed Martial Arts (MMA) est un sport de combat codifié dans le début des années 1990.

A partir des années 2000, la croissance du combat libre prend une ampleur mondiale. Aujourd'hui le combat complet rivalise avec la Boxe anglaise sur le plan médiatique international.

 

Avant le nouveau millénaire, les combattants qui s'affrontaient étaient bien souvent issus d'un unique style. Lors de combats de Free Fight, on voyait donc s'affronter des maîtres de Judo, Boxe Thaïlandaise, Karaté, Lutte, Kung-Fu, Jiu-jitsu Brésilien. Ils sont désormais des athlètes complets maitrisant plusieurs styles.

 

Le Vale Tudo ("tout est valable", en Portugais) permettait à différents arts martiaux et sport de combat de s'affronter pour prouver leur supériorité.

 

La Famille Gracie tira bien souvent avantage de cette formule en amenant les combats au sol. Là où les autres styles n'ont pas de réponse.

 

 

Mais cette époque est révolue. Le "Free Fight" n'existe plus. Il a laissé place à un sport complet avec des règles drastiques pour protéger la santé des sportifs.

 

 

 

Ce sport compte trois distances de combat :

• le Pieds-Poings (Boxes, Karaté) 

• la Lutte au corps à corps (Lutte, Judo, Sambo) 

• le Sol (Jiu-jitsu Brésilien, Luta Livre, Sambo Catch Wrestling)

Les combattants peuvent utiliser des techniques de frappe ou des soumissions pour faire abandonner leur adversaire avant la fin du temps règlementaire. Généralement 3 rounds de 5 minutes.

 

 

Dans les règles unifiées du MMA, les frappes sont autorisées durant les trois phases de combat. Ces règles sont par exemple utilisées au sein de l'UFC (Ultimate Fighting Championship) et du Bellator. 

 

En revanche, aucun coup de pied à la tête n'est autorisé à la tête d'un adversaire au sol. Dès qu'un combattant pose une main ou un genou au sol, il est considéré comme étant au sol.

D'autres organisations de Mixed Martial Arts comme le One FC, en Asie, utilisent des règles plus proches du Pride FC et tolèrent les frappes au sol avec les jambes. 

 

Contrairement aux idées reçues, tout n'est pas autorisé. Tout comportement antisportif est interdit : insultes, coups aux parties génitales, crachats, tirer les cheveux, pincer, mordre, etc.

 

Toute frappe au dos et arrière du crâne est interdite.

 

L'arbitre présent avec les combattants est surtout là pour assurer la sécurité des participants. Ainsi, dès qu'un combattant n'est plus en mesure de se défendre, le combat est arrêté. Ceci à l'inverse des autres boxes où le sportif peut être compté plusieurs fois (10s pour récupérer après un Knock-down).

 

Les matchs se déroulent dans un ring grillagé. Ceci a encore une fois pour but de protéger les athlètes afin qu'ils ne puissent pas sortir de la surface de combat lors d'une projection.